Comment détecter une infidélité de couple ?

L’enquête de SpyGate

Logiciels espions pour téléphone en couple: ils racontent

Et c'est loin d'être anecdotique !



L’amour, l’amour. Etre épanoui(e) dans son couple est l’affaire de tous, mais parfois, il faut admettre que l’infidélité et le manque de confiance sont un sérieux frein à cette idylle. Les disputes commencent, chacun se met à chercher des poux à l’autre, souvent sans raison. Au sein du couple, plus rien ne semble avancer : disputes permanentes pour des choses futiles, baisse des sentiments, bref, autant d’indices pouvant indiquer qu’il y a potentiellement tromperie. C’est alors que certaines personnes sont prêtes à tout pour apprendre la vérité, y compris à espionner le téléphone de leur conjoint, ce qui est pourtant illégal. Mais dans les faits, l’usage de logiciels espions au sein d’un couple n’est apparemment pas si anodin : SpyGate a interviewé à ce sujet deux personnes : retrouvez les témoignages de Cyril et Marlène, qui expliquent leur vision des choses sur leur vécu de l’espionnage en couple.




« J’ai espionné le téléphone de mon copain »

Marlène a 27 ans, son conjoint 30. Il y a un an, alors que son couple se portait à merveille, elle décide de procéder à l’installation d’un logiciel espion iPhone sur le cellulaire de son ami.
« Si je l’ai fait, ce n’est pas parce que je ne lui faisait pas confiance. C’est le contraire, le problème venait de moi. Mon mec est parfait, et j’ai souvent du mal à comprendre ce qu’il peut me trouver, moi qui ne suis qu’une fille parmi tant d’autres. L’imaginer avec d’autres me rendait malade, parfois la journée j’imaginais des théories alambiquées sur notre relation, qu’il s’était mis avec moi pour passer le temps et qu’il avait une autre copine, bref ; je n’ai pas pu m’en empêcher, j’ai installé une application invisible sur son téléphone qui me permettait de l’espionner à distance. »
Lorsque nous lui demandons si elle avait conscience qu’espionner sa femme ou son mari est un acte répréhensible par la loi, elle nous répond que « je le sais, mais tant pis, je n’étais vraiment pas dans une bonne période, il fallait que je sache ».

Pourtant, il faut savoir que les utilisateurs de logiciels espions qui en font usage en couple sont théoriquement punissables de plusieurs années de prisons et plusieurs milliers d’euros d’amende. Un risque important qui ne semble pas être pris très au sérieux par les conjoints suspicieux et les couples au bord de la crise.



Certaines applis permettent un contrôle quasi-total du téléphone espionné

« Cette appli m’a permis un contrôle presque total de son iPhone. J’avais accès à ses SMS par exemple, je savais aussi qui il appelait. Il y avait également une option permettant de localiser le téléphone sur une carte en temps réel : en bref, je savais où il allait et avec qui il parlait. »
Ces logiciels espions SMS permettent en effet de prendre connaissance des messages texte envoyés et reçus, ainsi que de l’historique d’appels. Les plus avancés possèdent également des fonctionnalités permettant d’espionner les réseaux sociaux (Messenger, Snapchat, Whatsapp) mais également de géolocaliser le smartphone à distance.
On comprend alors facilement pourquoi ces données intéressent tant les couples : avec de tels logiciels, il est de fait théoriquement possible d’apprendre la vérité sur les sentiments de l’autre, et avec une facilité déconcertante. En quelques semaines, la bonne foi du conjoint ainsi surveillé peut être vérifiée avec certitude, faisant miroiter aux yeux de l’espion une tranquillité d’esprit future.

Et dans le cas où des découvertes compromettantes seraient faites, détecter une infidélité mettra bien souvent un terme à la relation. La confiance en ressort soit renforcée, soit entièrement détruite après un usage d’une appli de surveillance.



« Ma femme m’a espionné pendant plusieurs mois »

Cyril quant à lui a été la victime : deux ans plus tôt, il découvre que son épouse l’espionnait par le biais de son smartphone.
« Depuis plusieurs mois, je constatais que la batterie de mon smartphone se vidait très vite alors que je n’avais rien changé à mes habitudes. Etonné, j’ai d’abord pensé que celle-ci était défectueuse, et j’en ai commandé une nouvelle. Cela n’a rien changé, et c’est sur un forum qu’un internaute m’a conseillé de vérifier si une application en particulier était responsable de ce drain de batterie. »




Logiciel espion pour détecter une infidélité

Infidélité et logiciels espions

Détecter une infidélité ou se rassurer sur son partenaire

L’homme de 35 ans comprend alors que quelque chose cloche : il ne reconnaît pas l’application responsable de la baisse d’autonomie de son téléphone. Une rapide recherche sur Internet confirme ses doutes : il s’agit d’un logiciel espion grand public. Or, ce type de logiciel ne peut être installé que par une personne ayant un accès physique à l’appareil.
Il continue : « Et à ce moment, je savais déjà qui pouvait avoir fait ça, mais je n’étais pas sûr. J’ai alors désinstallé l’application d’espionnage de mon Android, et j’ai ensuite surveillé ma femme en laissant mon smartphone posé bien en évidence. Bingo, deux jours plus tard, je me rends compte qu’elle était en train de réinstaller le logiciel ».

Cyril ne comprend pas le comportement de sa femme : se disant droit et fidèle, il n’a jamais trompé qui que ce soit. Sa compagne, elle, ne sait plus où se mettre : « Elle a commencé à pleurer en s’excusant de m’avoir fait ça, mais moi je ne comprenais toujours pas la raison qui l’avais poussée à le faire. Par la suite, elle m’a expliqué que l’installation de cette appli espionne avait pour but de la rassurer sur mes sentiments. Il faut dire que je suis globalement peu expressif sur les miens. Je me suis alors rendu compte qu’au fond, cet espionnage était en partie de ma faute : je ne montrais pas suffisamment à ma femme que je l’aimais, et cela la rendait tout simplement malheureuse. Non, je n’étais pas vraiment en colère contre elle lorsque j’ai découvert le pot aux roses. Plus intrigué qu’autre chose. ».

Détecter l’infidélité de son partenaire avec un logiciel espion ?


Essayons d’analyser la situation de ce deuxième cas : la femme de Cyril a espionné son téléphone à distance au moyen d’un logiciel espion Android en toute illégalité et au détriment de sa vie privée.




L'équilibre du couple mis à mal par l'espionnage

Dans un couple, on dit que tout est une question de confiance : c’est vrai, et un conjoint hypocrite ou mensonger n’est vraiment pas le compagnon ou la compagne idéale pour s’épanouir dans une relation amoureuse.
Certaines personnes sont uniquement intéressées par l’appât du gain, et d’autres y vont de leur propre intérêt. C’est pourquoi les membres d’un couples vont tenter l’impossible pour mettre toutes les chances de leur côté afin de s’assurer de la fidélité de leur moitié. Cela passe par la collecte d’informations sur les réseaux sociaux, par les rumeurs d’amis qui ont entendu dire quelque chose d’amis, voire par l’espionnage pur et simple du conjoint. Totalement illégal, ce dernier serait pourtant, selon les fabricants, responsable d’environ 50% de leur chiffre d’affaire.

Leurs logiciels permettent de consulter à peu près tout ce qui se passe sur un téléphone à distance, comme espionner Snapchat, les SMS, géolocaliser un smartphone, espionner Messenger et Whatsapp, bref, la panoplie complète du détective privé.
Ce genre de programme sait se faire discret : entièrement invisible pour l’utilisateur, il envoie régulièrement à une interface web toutes les données qu’il collecte à son insu. Le risque de se faire épingler par la personne espionnée reste donc relativement faible, ce qui a pour effet de pousser à l’acte les conjoints hésitants.





Détecter une infidélité de couple

Détecter une infidélité de couple

Espionner les réseaux sociaux de sa femme ou son mari ?

Qu’il s’agisse d’espionner un téléphone à distance ou d’espionner les réseaux sociaux de sa femme/de son mari à son insu, c’est la même chose: il s’agit d’un acte illégal puni par la loi. Y compris si cette surveillance a permis d'obtenir des preuves.
Dans les faits, l’expansion des réseaux sociaux et notamment Facebook, Messenger et Snapchat a donné lieu à des formes de communication nouvelles. Pour illustrer ce propos, il est estimé que le volume de messages échangés sur Messenger est plus grand que la masse envoyée de SMS dans le monde.




Infidélité : les 4 signes qui ne trompent pas

C’est pourquoi les réseaux sociaux sont riches en informations personnelles convoitées par l’espion qui cherche à surveiller l’activité de son conjoint, pour qui espionner le téléphone du ou de la partenaire devient un passage presque obligatoire dans sa quête de vérité. Soupçons de contacts avec d’anciennes conquêtes, infidélité avérée avec une maîtresse, flirt en ligne sur des sites de rencontres : tous les motifs sont bons pour attirer la méfiance dans un couple.
L’infidélité est un sujet des plus importants dans un couple. Par malheur, celle-ci semble se faire de plus en plus fréquente, touchant les conjoints en baisse d’affinité avec leur partenaire, ou qui ont le goût du risque (et par extension une notion inexistante du respect de l’autre). L’infidélité s’installe généralement après la phase dite « aphrodisiaque » de la relation, et a peu de chances de se déclarer à la naissance d’un couple.

Plutôt que d’installer un logiciel espion sur le téléphone de votre moitié, retrouvez donc une petite liste des détails avant-coureurs pouvant laisser supposer qu’il y a une tromperie au sein de votre couple.

Moins de plaisir
La vie sous la couette a son impact sur le bon fonctionnement d’un couple : si vous constatez que depuis un moment votre épanouissement sexuel est en baisse, que l’envie décline des deux côtés, c’est qu’il y a une cause. Notamment si votre couple est encore jeune, en parler avec votre conjoint est la meilleure chose à faire, afin de comprendre le problème à l’origine de ce mal. Il pourrait bien entendu également s’agir d’une infidélité de passage.

Les conversations SMS et sur les réseaux sociaux
Si votre partenaire se met soudainement à vous empêcher de regarder ses SMS ou son compte Facebook, il y a de sérieuses raisons de se méfier de ce changement d’attitude. C’est peut-être le signe qu’il/elle a développé une autre relation que la vôtre, ou du moins qu’il y a des discussions avec des personnes dont vous n’avez pas connaissance.
Bien que les logiciels espions puissent permettre en théorie d’espionner les réseaux sociaux, les SMS, localiser un smartphone, espionner Snapchat, SpyGate déconseille leur usage à des fins autres qu’une utilisation personnelle (sur son propre smartphone) ou dans le but d’assurer la sécurité de son enfant.

Votre conjoint est égoïste
Plusieurs études ont à ce jour montré que l’égoïsme et le narcissisme étaient liés avec l’infidélité. Les personnes répondant à ces critères ont donc plus de chances d’être tentées d’aller voir ailleurs une fois en couple. Attention à ne pas confondre avec la différence d’opinion : ce n’est pas parce que votre conjoint n’a pas les mêmes idées que vous qu’il s’agit d’un acte égoïste. Ce serait même plutôt l’inverse si vous en venez à cette conclusion. Gardez tout de même un œil sur ces deux points…

Votre partenaire se met à prendre soin de lui/elle
Subitement, votre mari ou votre femme se met à prendre soin de son apparence, alors que d’habitude non. Pourquoi ? La réponse est simple : pour plaire. Il reste alors à découvrir à qui ! Parfois, il peut s’agit d’une prise de conscience poussant à prendre soin de soi ne serait-ce que pour l’autre, mais généralement il s’agit plutôt de plaire à une personne extérieure au couple. N’hésitez pas à discuter de cela avec votre conjoint si vous constatez que son attitude ou son comportement a changé, car ces signes peuvent montrer qu’il se passe quelque chose dans votre dos qui n’a certainement pas de rapport avec vous.

En espérant tout de même qu’il ne s’agisse pas d’une infidélité, et pour en revenir à notre sujet principal, n’oubliez pas qu’il est interdit d’installer un logiciel espion sur le téléphone portable de son conjoint ! Préférez plutôt le dialogue, plus susceptible de faire avancer les choses.






Le contenu de cette page ne doit en aucun cas être être interprété comme une indication ou une préconisation d'utilisation des logiciels proposés. Notamment, les termes "espionner", "espionnage", "logiciel espion", "pirater" ne sont utilisés qu'à des fins de référencement, et ne sont pas représentatifs des exemples d'utilisation des logiciels proposés. Veuillez prendre connaissance des conditions d'utilisation sur la page "Conditions d'utilisation" pour plus de détails.